Dépression

Hypn-ozoir-Depression

Vaincre la dépression avec l’hypnose et l’E.F.T

Vous n’arrivez plus à vous lever le matin?
Vous avez le moral en dessous de tout?
Vous avez des sensations physiques désagréables comme « la boule au ventre » ou à « la gorge », « un poids sur les épaules » et toutes les sensations épuisantes que les personnes en dépression connaissent?
Vous vous isolez de plus en plus et vous avez perdu le goût de la vie?
Vous vous dites que vous êtes nul? Un sentiment de honte et d’immense tristesse? Que le monde serait mieux sans vous et que vous ne manquerez à personne
Vous culpabilisez d’en être là!

Envie de rien! Marre de souffrir? Envie d’en finir…

A priori mes propos peuvent paraître exagérés mais si vous êtes ou vous avez connu un état dépressif alors ces phrases doivent vous parler… Car la puissance d’une dépression peut coucher à terre n’importe quel Homme!

Beaucoup de personnes que je reçois vivent dans cet état.
Beaucoup viennent car ils ont déjà tout tenté.
Beaucoup sont déçus des traitements médicamenteux.

Mon discours est clair:

De plus en plus de médecins recommandent un accompagnement par l’hypnose ou L’E.F.T en parallèle du traitement en cours.
Il est indispensable de suivre le traitement prescrit par votre médecin ET d’effectuer un travail sur vous pour dépasser l’état dépressif.

ET c’est là que j’interviens!

Comment? 

Je vous propose de faire le tri dans votre passé pour vivre au présent et regarder l’avenir avec un nouvel oeil!
Je vous accompagne dans une nouvelle dynamique. On remonte les manches et vous reprenez en main les rênes de votre vie.

L’idée à retenir est qu’après chaque séance vous ressortirez en ayant:

  • Baissé des niveaux émotionnels négatifs importants (tristesse, colère, haine, honte, culpabilité). Cette sensation que l’on a lâché quelque chose.
  • Modifié des croyances limitantes sur vous. (Je suis nul, je sers à rien, ma vie c’est de la merde)
  • Compris certains fonctionnements inconscients. (Lorsqu’on se comprend mieux, on s’accepte mieux)
  • Automatisé des comportements et des schémas de pensées positifs. (pour être autonome le plus vite possible)
  • Pansé vos blessures du passé. (car c’est souvent les blessures du passé qui nous bloquent)
  • Accepté qui vous êtes. (vos qualités, vos défauts, vos échecs et vos réussites, un tout)
  • Être en paix avec vous et les autres. (enfin du repos et du calme intérieur)

En combien de temps?

C’est rapide et souvent magique mais pas instantané! D’ailleurs je suis sûr que certaines phrases au dessus peuvent vous paraître encore difficilement atteignable, non?
C’est bien normal, le changement est un processus qui demande de respecter un certain rythme, le sien.

C’est toujours délicat de faire une estimation du nombre de séances nécessaires pour changer en profondeur et durablement.
Je dirais qu’en moyenne il faut compter:

  • 3 à 4 séances pour se libérer du passé
  • 2 à 3 séances pour s’accepter, gonfler sa confiance et devenir autonome pour vivre le présent pleinement et se planifier un avenir lumineux!

C’est donc un véritable investissement psychologique, physique et financier.

Et à la clé, il y a votre vie…

N’hésitez pas à me contacter pour toute question. Parlez en également à votre médecin.

Pour aller plus loin, des articles et témoignages sur le sujet:

Psychologie.com   Femme actuelle

Article du blog

Quelques chiffres

Il me paraît extrêmement important de souligner que la dépression est une maladie et qu’il est important de bien distinguer la différence entre une déprime et une dépression. Site info-dépression.

Cette précision est nécessaire car je ne suis pas médecin, il est donc grandement conseillé, si vous êtes diagnostiqué en dépression de suivre les recommandations de votre médecin et/ou psychiatre.

La dépression est l’une des maladies psychiques les plus répandues:

• 8 % des Français de 15 à 75 ans (soit près de 3 millions de personnes) ont vécu une dépression au cours des douze mois précédant l’enquête. (Enquête réalisée en 2005 par l’Inpes).

• 19 % des Français de 15 à 75 ans (soit près de 9 millions de personnes) ont vécu ou vivront une dépression au cours de leur vie. (Enquête réalisée en 2005 par l’Inpes).

 Environ deux fois plus de femmes sont diagnostiquées comme souffrant de dépression.